Brève Histoire de la création de sites web :

1991 : Tim Berners-Lee, inventeur du World Wide Web, met en ligne le premier site internet. La première adresse du premier serveur web est « http://info.cern.ch », hébergée par un ordinateur NeXT du Cern4. Tim Berners-Lee devient ainsi le tout premier concepteur de site (web designer), et le premier lien hypertexte apparaît, de même qu’un lien vers une adresse électronique. Aujourd’hui, il est possible d’accéder à une version ultérieure de cette première page html, sur le site du W3C5.

Parmi les tout premiers protocoles, antérieurs aux systèmes HTML et HTTP, il y eut par exemple FTP et Gopher, qui permettaient d’obtenir de façon basique, des fichiers à partir d’un serveur, souvent sans mise en page ou encodés par traitement de texte.

Puis les sites internet furent rédigés en langage HTML (Hypertext Mark-up Language) simple, qui leur fournissait une structure de base et la possibilité d'utiliser des liens hypertextes. Ceci tranchait radicalement avec les types de communications alors connues : on pouvait dorénavant accéder à d'autres pages bien plus facilement.

Au fil du temps, la conception de site évolua : le langage HTML, se complexifia et gagna en même temps en flexibilité. Des tableaux apparurent, permettant l’affichage de données. Peu à peu, leur utilisation fut modifiée pour servir la mise en page.

Dans le milieu des années 1990, on inventa le CSS (Cascading Style Sheets) ou feuilles de style en cascade, langage informatique utilisé pour décrire la présentation des documents HTML et XML et couramment utilisé dans la conception de sites web à partir des années 2000. La mise en page par tableaux devint alors obsolète et on se mit à utiliser notamment des bases de données, le codage côté serveur, etc. Tout ceci évolua encore par la suite et permit de varier les outils de conception de site.

Puis Macromedia inventa Flash, système permettant de créer des animations et d’ajouter du son et de la vidéo. Ce nouveau concept allait encore modifier l'apparence du web et multiplier les possibilités quant à la création de site. À noter cependant que Flash est moins flexible que le HTML, car c’est un format protégé par Macromedia, nécessitant en outre un plug-in pour fonctionner.

Récemment, le codage à distance a permis une utilisation d'Internet plus dynamique, sans besoin de plug-in ou d'applications spécialisées. Le chef de file de ces technologies est AJAX, sans pour autant être la seule technologie existante.

Toutes ces évolutions et nouvelles technologies impliquent une métamorphose du web et de ses sites, avec notamment l’apparition de l'e-commerce dans les années 90.

Enfin, dans les années 2000, on a assisté à une véritable explosion de la création et de la consommation des contenus numériques. Ces contenus sont de plus en plus diffusés, notamment grâce à la croissance des sites communautaires et des plateformes d’échange de fichiers vidéo, avec par exemple l’émergence des univers virtuels de type « second life ».

Aujourd’hui il existe un nombre incalculable de types de sites, et en créer un n’est plus réservé à une population restreinte. Chacun peut créer son espace virtuel relativement facilement, que ce soit dans un but personnel, commercial, informatif etc. La création de sites internet n’a pas fini de croître et d’évoluer.



Copyright © 2017 www.siteweb.com Tous droits réservés.